Partager:

Entouré de nombreux fidèles dans la cour Saint-Damase au cœur du Vatican, le Saint-Père a poursuivi son cycle de catéchèse sur la prière, revenant cette fois-ci sur la persévérance dans la prière dans le quotidien de chacun.

Le Pape François a d’abord pris le temps de saluer les nombreux pèlerins masqués venus assister à sa catéchèse. Le Pape s’est attardé mercredi 9 juin sur la persévérance dans la prière, s’inspirant de la première lettre de saint Paul aux Thessaloniciens: «Priez sans cesse. En toute condition soyez dans l’action de grâces» (5, 17-18). Une invitation qui a frappé le pèlerin russe, «C’est de cette interrogation que commence sa recherche, qui le conduira à découvrir celle que l’on appelle la prière du cœur. Celle-ci consiste à répéter avec foi: “Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi pécheur!”», une prière qui finalement «s’adapte au rythme de la respiration et qui s’étend à toute la journée. En effet, la respiration ne s’arrête jamais, pas même quand nous dormons; et la prière est le souffle de la vie.»

Somme toute, la prière constante doit s’insérer et être en phase avec la vie quotidienne, «une prière étrangère à la vie n’est pas saine. Une prière qui nous rend étrangers au caractère concret de la vie devient spiritualisme, ou bien ritualisme», comme Jésus sur le mont Tabor, après avoir montré sa gloire aux disciples, il descendit pour reprendre avec eux le chemin quotidien: «Dans cette circularité entre foi, vie et prière, ce feu de l’amour chrétien que Dieu attend de chacun de nous reste allumé.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
Twitter
Follow Me
Instagram
Suivre par email