Partager:

Depuis le 1er février 2021, la Birmanie est minée par un conflit interne. Dans une lettre publiée vendredi 11 juin 2021 (et signée par le président de l’épiscopat, le cardinal Charles Maung Bo, son secrétaire général, Mgr John Saw Yaw Han, et 11 autres évêques du pays), les évêques birmans réclament davantage d’aide pour les populations menacées par la famine.

« Des milliers de personnes ont cherché refuge dans des églises et dans la jungle et trois lieux de culte du diocèse de Loikaw ont été récemment attaqués », rappellent les évêques. Ils appellent également les militaires à respecter les normes internationales, selon lesquelles «les églises, les pagodes, les monastères, les mosquées, les temples, les écoles et les hôpitaux sont reconnus comme des lieux de refuge neutres pendant un conflit».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
Twitter
Follow Me
Instagram
Suivre par email