Partager:

Lors de la messe de la Solennité des saints Pierre et Paul du mardi 29 juin 2021 en la basilique dédiée au prince des apôtres, le Pape François a remis le pallium aux douze archevêques métropolitains, presque tous européens, nommés au cours de l’année 2021.Pour la République Démocratique du Congo, Mgr Fulgence Muteba Mugalu, nouvel archevêque métropolitain de Lubumbashi a également reçu son pallium.

Remise du pallium béni par le Pape aux archevêques métropolitains présents.

Parmi les récipiendaires, nous pouvons citer également:

Mgr Francesco Lomanto,  archevêque de Syracuse, Mgr Giuseppe Satriano, archevêque de Bari-Bitonto, Mgr Domenico Battaglia, archevêque de Naples, et Mgr Fortunato Morrone, archevêque de Reggio de Calabre-Bova, pour l’Italie. 

Mgr Georgios Altouvas, archevêque de Corfou, Zante et Céphalonie, et Mgr Josif Printezis, archevêque de Naxos, Andros, Tinos et Mykonos, de Grèce.

En Espagne, Mgr Carlos Manuel Escribano Subías, archevêque de Saragosse, et Mgr Josep Angel Saiz Meneses, archevêque de Séville.

Mgr Olivier de Germay, archevêque de Lyon et Primat des Gaules, en France,  Mgr Tadeusz Wojda, archevêque de Gdansk, en Pologne, enfin en Turquie Mgr Martin Kmetec, archevêque d’Izmir.

Signalons par ailleurs que 34 pallia au total ont été bénis par le Pape François. Pour des contraintes sanitaires dues au coronavirus, les autres archevêques récemment nommés par le Saint-Père n’ont pas pu faire le voyage à Rome. Le pallium sera leur imposé dans leurs archidiocèses par les nonces apostoliques.

« Le Pallium, quid? »

Traditionnellement tissé à Rome par des religieuses du couvent Sainte Agnès, le pallium est une fine écharpe de laine blanche d’agneau. Il symbolise le pouvoir pontifical et l’union étroite des archevêques avec le Pape. Avant leur bénédiction, les pallia sont placés auprès du tombeau de Pierre. Au moment de recevoir le pallium, les archevêques prononcent un serment solennel de fidélité au Souverain Pontife devant le tombeau de saint Pierre.

Dans une lettre envoyée à toutes les nonciatures apostoliques et datée du 12 janvier 2015, le maître des cérémonies pontificales, Mgr Guido Marini, avait fait connaître la décision du Pape de changer la façon dont le pallium est remis aux nouveaux archevêques métropolitains. Les Églises sont ainsi appelées à être plus impliquées dans la remise du pallium : ce n’est plus le Pape qui impose les pallia pendant cette célébration romaine, ils sont bénis et remis, mais imposés aux nouveaux archevêques dans leur Église locale, sauf exception.

L’objectif : souligner davantage le rapport des archevêques métropolitains avec leur Église locale, «donnant ainsi la possibilité à un plus grand nombre de fidèles d’être présents à ce rite si significatif pour eux, et aussi particulièrement aux évêques des diocèses suffragants, qui pourront ainsi participer au moment de l’imposition.», détaillait à l’époque Mgr Guido Marini.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
Twitter
Follow Me
Instagram
Suivre par email