Partager:

En la solennité des Saints Pierre et Paul, mardi 29 juin 2021, le Nonce apostolique au Congo Brazzaville et au Gabon, Mgr Francisco Escalante Molina, a dit sa messe d’action de grâce de fin de mission, en la cathédrale de Brazzaville, entouré des Évêques du Congo et du clergé congolais, en présence du premier Ministre congolais, Anatole Collinet Makosso, accompagné de quelques membres de son gouvernement. A cette messe d’aurevoir, le conseiller technique du président de la République et des corps diplomatiques étaient également présents, sans oublier les fidèles de Brazzaville ainsi que les délégations venues des autres diocèses du pays.

L’homélie de cette messe a été prononcé par Mgr Bienvenu Manamika, archevêque coadjuteur de Brazzaville et administrateur de Dolisie. Mgr Manamika a souligné que le passage de Mgr Escalante Molina en terre congolaise demeurera un encouragement pour l’église famille de Dieu  qui est au Congo. En effet, aujourd’hui, l’Eglise a besoin d’hommes et femmes qui travaillent pour l’unité et pour porter les nations vers le Christ à l’instard de Pierre et Paul. C’est dans ce même contexte que l’Eglise du Congo a lu les 5 ans de présence de Mgr Escalante Molina sur sa terre. La Conférence Épiscopale du Congo, par la voix de son président, Mgr Daniel Mizonzo a exprimé ses remerciements les plus profonds à Mgr Escalante Molina. Non seulement pour sa présence auprès de l’église catholique qui est Congo mais encore et surtout pour le temps qu’il a consacré pour l’emmener par des avancées incontestables sur le chemin de la croissance notamment : la signature de l’accord-cadre ente le Saint Siège et le Congo en février 2017, suivi de sa ratification en 2019 ; les nominations et les ordinations de deux évêques celui d’Impfodo et de Kinkala. La création de trois provinces éclésiastiques (province éclésiasitique du Nord, province éclésiasitque du centre, province éclésiasitque du sud-ouest),  et les nominations simultanées des trois nouveaux archevêques de Pointe-Noire, Owando et  le Coadjuteur de Brazzaville. Aussi, les nominations des futures évêques, l’érection des nouveaux diocèses et le projet des tribunaux éclésiastiques sont bien avancés par vous, a-t-il énuméré. Puis le président de la Conférence Épiscopale du Congo lui a offert quelques présents en signe de souvenir de son passage au Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
Twitter
Follow Me
Instagram
Suivre par email