Partager:

La nouvelle chapelle érigée dans l’enceinte de l’Université Notre-Dame de Tshumbe a été consacrée le samedi 26 juin dernier par S. E. Monseigneur Nicolas DJOMO, Evêque de Tshumbe et grand Chancelier de cette institution universitaire. Cette cérémonie a connu la participation des autorités académiques, du personnel administratif et ouvrier ainsi que des étudiants de l’UNITSHU. Ont aussi pris part à cet office religieux: les ecclésiastiques, les autorités étatiques et sécuritaires de la cité de Tshumbe.

Le mot de bienvenue des autorités académiques de cette Alma Mater a été prononcé par l’abbé Professeur Jacob ONYUMBE, Secrétaire Général Académique a.i, suivi des explications de monsieur Albert OSAKANU, architecte-concepteur et réalisateur de l’ouvrage, sur les étapes de construction et la durée de vie de l’ouvrage. Au terme desdites explications, monsieur Albert OSAKANU a remis l’ouvrage à qui de droit et la messe de consécration a commencé.

Dans son sermon, l’Evêque de Tshumbe et grand Chancelier de l’Université Notre-Dame de Tshumbe, Mgr Nicolas DJOMO, a, de prime abord, imploré les bénédictions de Dieu sur cet édifice. Il a ensuite invité l’assistance à prier pour ces bienfaiteurs américains qui n’ont pas forcément beaucoup de sous, mais n’hésitent pas à venir en aide à notre diocèse, chaque fois que la main leur est tendue.

Monseigneur Nicolas a enfin invité les autorités académiques de l’UNITSHU à veiller à l’éducation tant scientifique que morale des étudiants. Ainsi les a-t-elles exhortés à faire de l’Université un lieu où l’on façonne, et le cerveau, et la conscience: «Toute institution universitaire, a martelé S. E. Mgr. Nicolas Djomo, est certes appelé à donner une formation intellectuelle de qualité supérieure aux apprenants. Pour cela, l’université doit avoir des professeurs consciencieux et d’une compétence avérée. Elle doit disposer d’une bonne bibliothèque et des outils numériques modernes offrant l’opportunité d’accéder aux horizons insoupçonnés du savoir. Néanmoins, une rationalité sans moralité est assez dangereuse. Il donc impérieux de veiller à la bonne formation morale des étudiants. Et la chapelle est le lieu de prédilection pour façonner la moralité des gens. Que ce lieu devienne donc le centre d’animation de la vie morale de notre Alma Mater. Qu’il devienne le centre par excellence où personnel ouvrier, étudiants, personnel administratif et académique seront formés aux nobles valeurs humaines, spirituelles et morales de l’humanité».

Le Pasteur de l’Eglise particulière de Tshumbe a émis le vœu de voir plus que jamais s’instaurer une véritable culture universitaire, qui fera des ressortissants de cette université des citoyens nobles et respectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
Twitter
Follow Me
Instagram
Suivre par email