Partager:

En la fête des Saints Archanges Michel, Gabriel et Raphaël, ce mercredi 29 septembre 2021, à travers le communiqué de presse n°001/09-2021, l’Archevêque de Lubumbashi, Mgr Fulgence MUTEBA MUGALU marque son indignation face à la profanation des grottes mariales de deux paroisses.

« Le matin du lundi 27 septembre 2021, les chrétiens des paroisses Saint Esprit et Notre Dame des Pauvres à Lubumbashi, ont été peinés de constater que des personnes non autrement identifiées ont profané les grottes mariales, la nuit du 26 au 27 septembre.
En effet, ces personnes mal intentionnées se sont, non seulement livrées à la profanation, mais aussi ont emporté les statues de la Vierge Marie. Au mois d’avril dernier, la chapelle d’adoration perpétuelle du Domaine marial de Lubumbashi a été le théâtre de ces actes abominables. Elle a été profanée, le Très Saint Sacrement et l’ostensoir emportés. Ces mêmes actes criminels ont été constatés au Domaine marial de Likasi au mois de mai de l’année en
cours. Ces actes ignobles suscitent une profonde indignation chez les fidèles catholiques »
, indique le communiqué.

L’Archevêque de Lubumbashi se demande donc qui sont les auteurs ou les commanditaires de ces actes affreux et quels en sont les mobiles. Aussi, il rappelle que la liberté religieuse est la première des libertés fondamentales reconnues par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. (Cf. Art.18 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme) et condamne avec la dernière énergie ces gestes déshonorants et hideux tout en invitant leurs auteurs à la conversion et à restituer immédiatement les statues de la Vierge Marie.

Les chrétiens catholiques appelés à la vigilance

Mgr Fulgence MUTEBA appelle tous les chrétiens catholiques de l’Archidiocèse de Lubumbashi, particulièrement les jeunes, à la vigilance tous azimuts afin de protéger jalousement et avec un haut sens de responsabilité les lieux de culte et le patrimoine de notre chère Eglise.

« Puisque le zèle pour ta maison nous dévore, nous invitons les fidèles de toutes les paroisses et chapelles de notre diocèse à faire pénitence et à implorer la miséricorde de Dieu pour la profanation de ces lieux sacrés », renchérit l’Archevêque de Lubumbashi.

Appel aux autorités politico-administratives et policières

Aux autorités politico-administratives et policières, Mgr l’Archevêque lance un appel pressant d’assurer la sécurité des biens et des personnes en vue de garantir la liberté religieuse reconnue universellement à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
Twitter
Follow Me
Instagram
Suivre par email